Accueil

NAVARRENX Bastide puis première place bastionnée en France

En Béarn, Navarrenx dresse ses remparts séculaires. Dès le XIVe s., cette ville fut érigée en bastide médiévale. Dans la première moitié du XVIe s., Henri II d’Albret, grand-père d’Henri IV de France, soucieux de garantir l’indépendance de la Souveraineté de Béarn convoité à la fois par l’Espagne (Charles Quint) et la France (François Ier, son beau-frère), décida de la fortifier. Ainsi, un architecte italien Fabricio Siciliano éleva à Navarrenx la première place bastionnée en France sur le type italien alors révolutionnaire, soit un siècle avant Vauban.

Ces remparts à peine achevés furent aussitôt éprouvés au cours des guerres de religion qui ravagèrent en 1569 tout le Béarn. En 1620, Louis XIII vint à Navarrenx pour rétablir la religion catholique et faire un traité d’Union de Béarn et Navarre avec la France.

Navarrenx en Pyrénées Atlantiques est classée Pays d’Art et d’Histoire et est, en outre, ville étape sur le Chemin de Saint  Jacques de Compostelle.

Comments are closed.